Samedi 28 septembre 2013 - 21:30
  • Long métrage

Week-end Affreux, sales et vicieux : JULIEN DONKEY-BOY

Week-end Affreux, sales et vicieux : les White Trash au ciné. 
L'hybride décide de sortir des sentiers battus et vous propose deux soirées dédiées à la figure du White Trash au cinéma.
« Ordure blanche » pourrait être l'une des traductions de cet argot qui désigne le dégénéré de naissance, le marginal des campagnes ou des banlieues malfamées. Au fil des films diffusés, nous tenterons une approche de ces personnages déviants avec l'aide de Jean-Jacques Rue, spécialiste du mauvais genre, qui ouvrira un débat après chaque séance.


Julien Donkey-Boy

Harmony Korine / États-Unis / 1999 / 1h34
Avec Ewen Bremner, Chloë Sevigny, Werner Herzog.

Julien Donkey-Boy est atteint de schizophrénie. Orphelin de mère, vivant aux côtés d'un père dépressif, d'un frère obnubilé par son ambition sportive et d'une grand-mère renfermée sur elle-même, il est de plus en plus solitaire et paranoïaque. Seule lumière dans son existence : sa sœur, qui lui voue de l'intérêt et s'inquiète de son sort.
Ce film, qui fait partie du Dogme 95, accroche l'œil avec une esthétique brute et une poésie du quotidien.

 

 

En avant programme :


Die Antwoord - « Zef Side »

AP zelf side

NINJA et Sean Metelerkamp / Afrique du Sud / 2010 / 2 min 25

Le terme « Zef » vient de l'afrikaans, il représente un courant contre-culturel sud-africain qui sublime, entre autres, le bling-bling des beaufs et des ploucs. 

 


Jack Parow - « Afrikaans is Dood »

Ari Kruger / Afrique du Sud / 2012 / 5 min 04

Jack Parow lui, joue dans la cour des rappeurs de pacotille, il parle du « Zef » comme un truc « chic, mais opposé à chic ». 



+ Un clip surprise !  

 

Rechercher

Newsletter

Les archives de L'hybride

bg
 
L'hybride
18 rue Gosselet 59000 Lille
Tél. : + 33 (0)3 20 53 24 84

  L'hybride / Rencontres Audiovisuelles © Tous droits réservés / All rights reserved 2011-2019  
Télécharger la brochure