Vendredi 24 janvier 2014 - 20:30
  • Long métrage

Affreux, sales et vicieux : Les white trash au CINÉ #2 — 8 MILE

Le dégénéré social, le déviant sexuel, le marginal des campagnes, le banlieusard ou encore l' « Ordure blanche », tous participent au « bal des affreux ».
Pour notre deuxième volet consacré à la figure du white trash au cinéma, deux longs métrages sont mis à l'honneur : 8 Mile et La Merditude des choses. À travers ces films liés par la problématique du déterminisme social, nous continueront à dresser un portrait de ces personnages à la fois attachants et répugnants.


8 MILE
Curtis Hanson / États-Unis / 2002 / 1h51

Avec Eminem, Kim Basinger, Mekhi Phifer

À Detroit, en 1995, Jimmy Smith Jr. évolue entre banlieue blanche et quartiers noirs, le long de cette ligne de démarcation que l'on nomme 8 Mile Road. En dépit de ses efforts, Jimmy n'a jamais franchi cette barrière symbolique. Un jour, il participe à un clash - une joute oratoire de rappeurs - où il doit faire face à Papa Doc, le chef de la bande des « Leaders du Monde Libre ». Paralysé par le trac, il reste muet et doit quitter la scène sous les huées de la foule. Cette nouvelle humiliation l'oblige à un salutaire examen de conscience. Quelques jours plus tard, Jimmy se retrouve forcé de tenter un come-back...
Un des rares biopics d'une figure du showbiz qui ne soit pas une perte de temps !


Court métrage en avant-programme :

Being Bradford Dillman (Être Bradford Dillman)

being bradford dillman emma burch

Emma Burch / Royaume-Uni / 2011 / 10 min


Quand Molly Flowers, victime d’intimidations, déclare ne plus aimer les garçons, sa mère invente une histoire sous l'emprise de médicaments pour lui faire changer d’avis. Mais l’effet est finalement bien plus grand qu’escompté…

 

 

Rechercher

Newsletter

Les archives de L'hybride

annecy fr

 

bg
 
L'hybride
18 rue Gosselet 59000 Lille
Tél. : + 33 (0)3 20 53 24 84

  L'hybride / Rencontres Audiovisuelles © Tous droits réservés / All rights reserved 2011-2019