Samedi 25 janvier 2014 - 20:30
  • Long métrage

Affreux, sales et vicieux : Les white trash au CINÉ #2 — LA MERDITUDE DES CHOSES

Le dégénéré social, le déviant sexuel, le marginal des campagnes, le banlieusard ou encore l' « Ordure blanche », tous participent au « bal des affreux ».
Pour notre deuxième volet consacré à la figure du white trash au cinéma, deux longs métrages sont mis à l'honneur : 8 Mile et La Merditude des choses. À travers ces films liés par la problématique du déterminisme social, nous continueront à dresser un portrait de ces personnages à la fois attachants et répugnants.

LA MERDITUDE DES CHOSES

Felix Van Groeningen / Pays-Bas / 2009 / 1h48
Avec Johan Heldenbergh, Koen De Graeve

Gunther Strobbe, 13 ans, partage le toit de sa grand-mère avec son père et ses trois oncles. Quotidiennement, il baigne dans un climat de beuveries effrénées, de drague éhontée et de glande constante... Tout porte à croire qu'il subira le même sort, à moins qu'il ne parvienne à se « démerder » de là...
Film sans concession mais avec modestie, humour et poésie.


Court métrage en avant-programme :

Kapustorub (Le coupeur de choux)

kapustorub

Vadim Viner / Russie / 2011 / 9 min

Le coupeur de choux a un goût raffiné. Il connaît bien des choses sur l'art de couper les choux. En plus, il est un grand admirateur des pieds de femmes.

 

 

 

Rechercher

Newsletter

Les archives de L'hybride

annecy fr

 

bg
 
L'hybride
18 rue Gosselet 59000 Lille
Tél. : + 33 (0)3 20 53 24 84

  L'hybride / Rencontres Audiovisuelles © Tous droits réservés / All rights reserved 2011-2019