Vendredi 12 juin 2015 - 21:30
  • Long métrage

Trésors des Archives françaises du Film : LA VIEILLE DAME INDIGNE

En juillet 2012, le CNC a mis en place une aide sélective d’aide à la numérisation des œuvres cinématographiques du patrimoine afin de soutenir les ayants droit pour faire passer leurs films dans l’ère numérique. L’œuvre de René Allio a pu en bénéficier et ainsi redevenir accessible, dans les meilleures conditions, à un large public.

Le matériel photochimique de La Vieille Dame indigne était conservé dans les collections du CNC depuis de nombreuses années, mais plus disponible pour une diffusion. Avec le soutien financier du CNC et l'accord du producteur et de la succession René Allio, la société Shellac a pu entreprendre la restauration numérique pour une ressortie nationale en salle et une édition DVD. Et bien sûr, les éléments photochimiques issus de cette nouvelle restauration sont eux aussi conservés par le CNC.

La séance sera aussi l’occasion de discuter de cinéma et patrimoine avec Emmanuelle Lacalm, responsable rééditions et catalogue chez Shellac.

En présence d’Hermine Cognie, adjointe au chef de service de l’accès et la valorisation des collections du CNC.


La Vieille Dame indigne

la vieille dame indigne web2
René Allio / France / 1965 / 1h34
D'après la nouvelle de Bertolt Brecht.

Avec Sylvie, Malka Ribowska, Jean Bouise, Victor Lanoux

À la mort de son mari, Mme Berthe décide de vivre pour elle-même malgré l'offre intéressée de deux de ses enfants qui désirent l'héberger. Sa nouvelle façon de vivre, choquante pour tous, surtout pour sa famille, lui permet de découvrir l'amitié libre et le vaste monde.

À la sortie du film en 1965, Jean de Baroncelli écrivait dans Le Monde, « C’est un bien joli film (…). Un film intelligent, discret, pudique, sensible, spirituel. Un film inattendu. Une étrange petite enclave dans la production cinématographique courante (…). C’est un film rare, insolite, comme on dit aujourd’hui, parce qu’il va à contre-courant des modes, parce qu’il nous touche sans violer notre sensibilité, parce qu’il nous surprend par sa simplicité même. »
En 2014, à la ressortie nationale en salle, après une très belle restauration numérique, la critique résonne par sa justesse.

Né en 1924 à Marseille, René Allio se consacre d’abord à la peinture, puis à une riche carrière au théâtre en tant que décorateur et scénographe. En 1965, son premier long métrage au cinéma, La Vieille Dame indigne, connaît un succès critique et commercial inattendu. Couronné dans de nombreux festivals internationaux, il consacre également le talent d'une grande comédienne, Sylvie, l'inoubliable vieille dame du film. René Allio a réalisé 11 films dont Les Camisards (1972), et Moi, Pierre Rivière, ayant égorgé ma mère, ma sœur et mon frère (1976).


Film bénéficiaire de l’aide sélective à la numérisation des films de patrimoine du CNC / remerciements à Shellac. www.shellac-altern.org

>>> Trésors des Archives françaises du Film : Tous les deux mois, le CNC (Centre National du Cinéma et de l'image animée) ouvre ses malles pour nous présenter une sélection de perles oubliées issues de ses archives.


Rechercher

Newsletter

Les archives de L'hybride

bg
 
L'hybride
18 rue Gosselet 59000 Lille
Tél. : + 33 (0)3 20 53 24 84

  L'hybride / Rencontres Audiovisuelles © Tous droits réservés / All rights reserved 2011-2019  
Télécharger la brochure