Vendredi 28 avril 2023 – 20h30

Braquage organise la programmation de films expérimentaux depuis une vingtaine d’années. Située à Paris, l’association colporte projecteurs et films en argentique un peu partout en France.
Cette programmation envisage différentes pratiques en lien avec des approches expérimentales du cinéma : formes documentaires, cinéma scientifique et corporel, démarches plus abstraites, remontage (found footage) et démontage d’images (animation).

Pour fêter le centenaire du format 16mm, Braquage viendra avec son propre projecteur pour une projection argentique qui s’annonce exceptionnelle !

Dès 16 ans.
Durée du programme : 1h20 env.

En présence de Sébastien Ronceray, co-fondateur de l’association Braquage.


INFOS PRATIQUES
. Ouverture des portes : 19h (bar et petite restauration disponibles sur place)
. Projection : 20h30
. Tarif : adhésion 1€ + entrée 4€ – sur place uniquement, pas de réservation.
Si vous n’êtes pas encore adhérent·e pour l’année 2022-2023, l’adhésion sera à régler sur place à votre arrivée.

> Événement Facebook

Old Western Movies

Sébastien Ronceray / France / 2000 / Experimental / 5 min
Images Super-8 provenant de La Charge héroïque de John Ford. Rencontre en champ/contrechamp d’un chef indien et d’un bataillon de cavalerie (avec John Wayne à sa tête). Détérioration des images par ajouts de couleurs, Javel et grattage.

Sexual Meditation : Hotel

Stan Brakhage / États-Unis / 1970 / Experimental / 6 min
Sexual Meditations : l’inspiration pour ces films venait d’une considération des processus de pensée impliqués dans l’évocation d’images et d’idées qui sont visées au moment de l’excitation sexuelle. Les films prétendent documenter ces processus mentaux et présenter les méditations du réalisateur autour de ceux-ci, à travers une forme artistique. Ce film originellement tourné en 8mm a été gonflé 10 ans plus tard en 16mm de sorte qu’il puisse faire partie de la série des Sexual Meditations.

J.

Alexandre Larose, Solomon Nagler / Canada / 2008 / Expérimental / 7 min
Constitué majoritairement de fragments d’images trouvés dans la poubelle d’un orphelinat, J. est en quelque sorte un document d’archives ré-interprété par l’appareil cinématographique. Le blanc se dissout graduellement dans un noir de plus en plus dense, laissant les visages et les personnages tourmentés se fondre les uns dans les autres.

Indécryptées

Sébastien Ronceray / France / 2001 / Expérimental / 3 min
Ce film de found footage est conçu par prélèvement de matière. Les images décollées d’une bande magnétique, sur laquelle avait été enregistrée La Ligne générale d’Eisenstein deviennent indiscernables : seules des taches noires et blanches composent le nouveau paysage du film.

Histoire du soldat inconnu

Henri Storck / Belgique / 1932 / Expérimental / 10 min
« Vigoureux film pacifiste dans lequel se dévoile l’hypocrisie des politiciens. »
Ado Kyrou, Le surréalisme au cinéma, 1963.

Pause

Il était une chaise

Norman McLaren, Claude Jutra / Canada / 1957 / Expérimental / 9 min 53
La vie psychique d’un homme et d’une chaise : corps ou objet ? Corps et objet ? L’œuvre de Norman McLaren imprègne un rythme endiablé propre à diluer le corps, à le transformer en pâte pour lui permettre toutes digressions physiques ou matérielles possibles.

La Reprise du travail aux usines Wonder

Pierre Bonneau, Liane Estiez-Willemont, Jacques Willemont / France / 1968 / Documentaire / 10 min 23
Ce film montre les ouvriers de chez Wonder qui, le matin du 9 juin 1968, viennent de voter la reprise du travail, après trois semaines de grève. Une jeune femme refuse de rentrer. Elle crie : « Je ne rentrerai pas, non je ne rentrerai pas », « Je ne veux plus refoutre les pieds dans cette taule dégueulasse ». Autour d’elle, des ouvriers s’attroupent. Les délégués syndicaux, artisans de la reprise, s’approchent et tentent de la calmer. Un étudiant de passage met de l’huile sur le feu.

Une opération de l’appendicite

Anonyme / Inconnu / 1910 env. / Documentaire / 9 min
Film scientifique d’auteur inconnu, teinté avec le procédé Kodacolor.
« Le cinéma, destiné à nous entraîner dans un univers poétique encore inconnu, a pris son point de départ et tous ses moyens d’expression dans des procédés scientifiques des plus rigoureux. »
Elie Faure, Fonction du cinéma, 1964